Proposition d'imposer

1.  Creuser la terre. La profondeur dépend de la charge à supporter. Pour des voitures, la profondeur doit se situer entre 20 et 30 cm. Nous recommandons une profondeur de 40 cm pour les terrains très peu perméables.

5.  Poser ensuite les dalles en rangées de préférence. Veiller à ce que le marquage apparaisse toujours du même côté.

6.  Damer la surface.

2. Placer les bordures ou contrôler la présence de bordures au préalable.

7.  Remplir les dalles avec un mélange de compost et de roche volcanique ou de terreau. Semer les semences pour gazon et couvrir d’une ne couche de sable (pour éviter que les semences ne s’envolent). Utiliser des semences pour gazon qui conviennent à un sol sec.

3. Remplir uniformément de débris concassés. Mettre ensuite une couche de 4 cm environ d’un mélange de sable et de compost et aplanir le sol.

8.  Épandre du sable jusqu’à environ 1cm en dessous du bord de la dalle gazon. Maintenir le sol suf samment humide pour que le gazon commence à pousser.

4. Égaliser et damer le sol.

Sous-couche en fonction de la charge 30 à env. 40 cm mixé gravier, galets au trafic marchandises environ 50 cm

Epaisseurs (exemples)
– Voies d’acces 20-25 cm
– Emplacements de parking 25-30cm
– Poids lourds 45-55cm

Recommandations pour le renforcement du sol avec des dalles gazon en matière synthétique

A.1 Fondation

A.1.1  Fondation pour une charge intensive (accotement) – classe d’utilisation A

  • Terrassement et décapage avec une pente de 1 à 3 %.
  • Géotextiles selon les dispositions du PTV 829 – tableau 2 : géotextiles utilisés dans la construction de routes, application ‘routes (lit de route)’.
  • Couche de gravier compacté 10/32 d’une épaisseur de 0,30 m à 0,50 m (éventuellement avec 10 % à 20 % de terre ferme). L’épaisseur de la couche dépend de la résistance du fondement.
  • Géotextiles selon les dispositions du PTV 829 – tableau 5 : géotextiles utilisés dans les systèmes de drainage, d’une épaisseur de minimum 1,5 mm (à 2kPa).
  • Couche de réglage de 3 à 5 cm de gravier porphyre 2/7 (éventuellement avec 30 % de sable).
  • Dalle gazon en matière synthétique avec remplissage selon A.3.

Remarque 1:
Le remplissage doit être perméable à tout moment, ce qui exclut la pierre calcaire, la domolie ou les débris concassés comme matériaux. L’utilisation d’un calibre discontinu évite la formation de aques d’eau.

Remarque 2:
La fondation doit résister à 110 MPa (essai sur plaque).

A.1.2  Fondation pour une charge normale (parking) – classe d’utilisation B

  • Terrassement et décapage avec une pente de 1 à 3 %.
  • Géotextiles selon les dispositions du PTV 829 – tableau 2 : géotextiles utilisés dans la construction de routes, application ‘routes (lit de route)’.
  • Couche de gravier compacté 10/32 d’une épaisseur de 0,20 m à 0,30 m (éventuellement avec 10 % à 20 % de terre ferme). L’épaisseur de la couche dépend de la résistance du fondement.
  • Géotextiles selon les dispositions du PTV 829 – tableau 5 : géotextiles utilisés dans les systèmes de drainage, d’une épaisseur de minimum 1,5 mm (à 2kPa).
  • Couche de réglage de 3 à 5 cm de gravier porphyre 2/7 (éventuellement avec 30 % de sable).
  • Dalle gazon en matière synthétique avec remplissage selon A.3.

Remarque 1:
Le renforcement doit être perméable à tout moment, ce qui exclut la pierre calcaire, la domolie ou les débris concassés comme matériaux. L’utilisation d’un calibre discontinu évite la formation de aques d’eau.

Remarque 2:
La fondation doit résister à 110 MPa (essai sur plaque).

A.1.3  Fondation pour une charge légère (piétons) – classe d’utilisation C

  • Terrassement et décapage avec une pente de 1 à 3 %.
  • Géotextiles selon les dispositions du PTV 829 – tableau 5 : géotextiles utilisés dans les systèmes de drainage, d’une épaisseur de minimum 1,5 mm (à 2kPa).
  • Couche de réglage de 3 à 5 cm de gravier porphyre 2/7 (éventuellement avec 30 % de sable).
  • Dalle gazon en matière synthétique avec remplissage selon A.3.

A.2 Ancrage

L’utilisation de tenons d’ancrage augmente la friction entre la dalle et la fondation et est nécessaire dans les cas suivants:

  • mise en œuvre de surfaces en pente (talus, rampes d’accès, …);
  • utilisation de raccords amovibles pour la classe d’utilisation B.

grind-met-parkeermarkeringbaumschutzkleinaanleg-7

A.3  Remplissage

A.3.1  Remplissage avec gazon

Le remplissage des cavités se fait avec un mélange riche. Un exemple de mélange riche est un mélange homogène de billes d’argile expansé concassées, de compost vert n, de sable de rivière lavé et d’engrais.

Composition de ce mélange homogène:

  • billes d’argile expansé concassées 4/8 : 30 % vol.
  • compost vert n : 40 % vol.
  • sable de rivière lavé : 30 % vol.
  • engrais : 1 kg/m3 de mélange
  • Remplir les dalles gazon en matière synthétique et éliminer (brosser) le matériau excédentaire. Le mélange ne peut jamais être compacté. Arroser ou attendre la pluie pour que le matériau baisse jusqu’à environ 0,5 à 1 cm en dessous du niveau supérieur de la dalle gazon en matière synthétique.
  • Semer les dalles gazon en matière synthétique avec un mélange gazon résistant aux sels de déneigement à raison de 50 g/m2. Un exemple de mélange gazon approprié est un semis qui se compose d’un mélange de 4 variétés sélectionnées d’ivraie et de graminées (60 % Festuca Commutata (2 variétés) – 30 % d’ivraie – 10 % Festuca Rubra Rubra).

Remarque 1:
Une fois le gazon semé, il convient d’éviter de marcher ou de circuler sur les dalles gazon en matière synthétique jusqu’à ce que le gazon soit suf samment touffu.

Remarque 2:
Le remplissage doit être perméable à tout moment, ce qui exclut la pierre calcaire, la domolie ou les débris concassés comme matériaux. L’utilisation d’un calibre discontinu évite la formation de aques d’eau.

A.3.2  Remplissage avec gravier

  • Remplir les dalles avec du gravier n (p.ex. porphyre 2/5 ou porphyre 2/7).
  • Brosser le matériau excédentaire.

Remarque:
Le remplissage doit être perméable à tout moment, ce qui exclut la pierre calcaire, la domolie ou les débris concassés comme matériaux. L’utilisation d’un calibre discontinu évite la formation de aques d’eau.